Cinq façons d’aider les travailleurs humanitaires suite à une catastrophe

Categories: Uncategorized

Lorsqu’une catastrophe survient, les gens se regroupent pour porter assistance aux personnes touchées. Bien ce genre de situation nécessite une aide immédiate, dans certains cas, les efforts de reconstruction peuvent durer des mois.

Pendant cette période, les associations et organisations gouvernementales envoient des travailleurs humanitaires. Ils apportent leur aide aux communautés les plus touchées qui se relèvent d’une épreuve. Qu’il s’agisse de réparer les lignes internet ou de reconstruire des maisons et des routes, le programme Open Homes d’Airbnb aide les bénévoles et autres travailleurs dépêchés sur place à trouver un logement à proximité de leur lieu de travail.

Nous leur avons demandé, ainsi qu’aux gérants des associations, comment faire pour préparer son logement ou sa chambre d’amis pour répondre aux besoins des travailleurs. Voici cinq façons de soutenir un travailleur humanitaire lors du séjour, pour l’aider à réagir efficacement à la situation et à se concentrer sur le travail crucial qui l’attend.

Répondez aux messages concernant votre logement
Les travailleurs humanitaires, les bénévoles ou le personnel des associations peuvent vous poser des questions sur le logement, comme le nombre de lits, de chambres, et les dates de séjour exactes. Il existe toutes sortes de logements et de besoins, qu’il s’agisse d’une chambre pour une seule personne ou d’un logement tout entier pour une équipe de huit personnes travaillant sur un projet commun.

En fournissant des informations détaillées sur votre logement en amont de la réservation, vous vous assurez que votre logement est adapté au groupe en question. « L’équipement est une partie importante de notre activité  », explique Felicia Carmichael, qui gère les relations d’entreprise pour All Hands and Hearts. « C’est très utile de savoir à l’avance s’il y a un endroit pour garer un gros camion ou un jardin pour stocker du matériel. »

Demandez si les travailleurs auront besoin d’équipements particuliers
En leur fournissant quelques équipements de base, comme des draps, des serviettes propres ou une machine à laver, vous les aidez à se sentir à la maison. « Ces personnes gèrent parfois des centaines de bénévoles par jour, et elles ont besoin d’un endroit où faire une lessive ou cuisiner », explique Kellie Bentz, qui dirige l’équipe de réaction aux catastrophes et projets humanitaires d’Airbnb.

Identifiez les espaces communs qui pourraient accueillir des réunions
Si vous avez une pièce dans laquelle les travailleurs peuvent se retrouver en privé pour organiser des réunions logistiques, cela peut être très utile. Souvent, un salon ou une partie du jardin peut parfaitement faire l’affaire. « Les travailleurs ont souvent besoin d’un lieu pour tenir des réunions sur leurs opérations. C’est aussi un endroit où ils peuvent faire des pauses et décompresser à la fin de la journée », explique Bentz.

« Les premiers jours de l’intervention, nous tâchons de définir le rôle de chaque personne de l’équipe », ajoute Michael Bowers, qui dirige les opérations humanitaires chez Mercy Corps. « Nous échangeons pour savoir qui va gérer quelle partie du travail, souvent dans un espace commun. »

Pensez à transmettre vos connaissances sur la région
Avant l’arrivée et tout au long du séjour, vous pouvez fournir des informations sur les routes de la région, les questions de sécurité, les endroits où faire les courses ou toute autre information pertinente. Votre connaissance unique de la région est extrêmement utile, et elle peut faire gagner un temps précieux aux travailleurs humanitaires sur le terrain.

« Nous réagissons immédiatement et, parfois, nous ne connaissons pas très bien les routes », indique Carmichael. Les personnes qui gèrent les associations invitent souvent les hôtes à fournir des informations que seuls les habitants de la région peuvent connaître, comme des routes qui pourraient être bloquées par des arbres ou des gravats.

Si vous n’êtes pas présent en personne pour accueillir les travailleurs, vous pouvez toujours fournir ces informations via la messagerie d’Airbnb.

Préparez votre logement pour de longues journées de travail
En accueillant des travailleurs humanitaires et des bénévoles, vous faites déjà beaucoup pour aider votre communauté à se remettre.  Si vous séjournez à proximité et que vous êtes en mesure de le faire, certains gestes peuvent beaucoup aider, comme approvisionner le frigo, fournir quelques en-cas sains, de l’eau potable, ou encore laisser un petit mot de remerciement.

« Les secouristes travaillent 12 heures par jour et 7 jours par semaine », déclare Bowers. « Il est donc très important pour eux de bien s’hydrater et de manger correctement. »

Découvrez ce que vous pouvez faire pour aider les personnes touchées par une catastrophe. Si vous avez d’autres questions sur le fonctionnement d’Open Homes, consultez les parcours de ceux qui ont proposé une solution d’hébergement aux personnes touchées par des catastrophes.

Up Next