Offrir un accueil chaleureux aux familles qui voyagent avec Make-A-Wish®

Categories: Uncategorized

En réalisant les vœux d’enfants  atteints d’affections graves, les associations comme Make-A-Wish® peuvent avoir un impact important sur toute la famille dans le processus de rétablissement. « En fait, 75 % des vœux comprennent des voyages », explique Catie Martino, qui coordonne les voyages pour l’association. « Il y a eu des voyages incroyables, comme un séjour en Nouvelle-Zélande pour assister à des scènes du film préféré d’un enfant, un autre qui a pu nager auprès des dauphins, ou encore un enfant qui a pu aller la plage pour la première fois de sa vie. »

Grâce au programme Open Homes d’Airbnb, vous pouvez offrir un logement confortable à une famille qui sort d’une période difficile, pour décompresser et se retrouver. « Quand mon fils Liam suivait ses traitements à l’hôpital, le simple fait de pouvoir penser à l’avenir l’a aidé à surmonter sa maladie et à se rétablir beaucoup plus rapidement », raconte Amy Eyer, qui a séjourné en famille à Paris l’année dernière pour assister à un tournoi de golf. « Lorsque nous avons appris que son vœu allait être réalisé, il était fou de joie », nous a-t-elle confié. « Il est passionné de golf et a choisi l’un des plus grands tournois, la Ryder Cup, qui était à Paris cette année-là. »

Nous avons échangé avec Martino et le reste de la famille Eyer pour savoir comment faire de son logement un lieu chaleureux pour permettre à une famille de se retrouver.

Que peuvent faire les hôtes avant l’arrivée d’une famille?
Catie Martino: Souvent, ces familles ne sont pas habituées à voyager. Le fait d’être accueillies en personne par les hôtes est donc une source de réconfort et les aide à se sentir plus en sécurité.

Andy Eyer, le père: Nous n’étions jamais allés à l’étranger. Nous n’avions voyagé qu’aux États-Unis et au Mexique. Ce voyage nous a permis de découvrir le monde en famille.

Amy Eyer, la mère: Make-A-Wish nous a envoyé un récapitulatif très détaillé avec les coordonnées de l’hôte et nous a demandé l’autorisation de transmettre les nôtres à Xavier, notre hôte Airbnb. Il m’a envoyé un SMS quelques jours avant le séjour pour nous souhaiter bon voyage. Le matin de notre arrivée, nous lui avons envoyé un message. Il y avait beaucoup de choses à gérer, donc c’était rassurant de savoir que quelqu’un était là pour nous accueillir.

Pendant le séjour, quelles sont les informations utiles que l’hôte peut donner?
Catie:  Quand les hôtes laissent un petit message avec une liste des magasins et restaurants à proximité, c’est vraiment super. Ou quand ils aident la famille à trouver des activités.

Andy:  Notre hôte a tout fait pour s’assurer que notre expérience soit positive. Il nous a donné les adresses accessibles à pied à partir du logement. Nous avons fait nos courses dans les commerces et boulangeries du quartier, comme de vrais Parisiens. Il nous a également indiqué le trajet le plus simple en transports en commun pour se rendre au tournoi. Nous savions exactement quel bus prendre et à quel arrêt.

Amy: Il nous a également accueillis en personne à notre arrivée, nous a fait visiter la maison et a tout expliqué en détail, notamment le fonctionnement de la climatisation et du chauffage ou encore où faire sa lessive. Il a pensé à tout, nous avons fait le tour du jardin et il nous a montré où les enfants pouvaient aller jouer.

Quel genre d’activités les familles recherchent-elles lors d’un séjour?
Catie: Durant un traitement, beaucoup de ces familles sont séparées pendant des semaines, voire des mois. Les vœux sont donc souvent des expériences qui rassemblent toute la famille. Voyager, c’est l’occasion pour les familles de se ressourcer et de reprendre espoir ensemble. Retrouver une vie normale et un peu de confort.

Andy: Je me souviens de la première fois que Liam est sorti de l’hôpital. Après 8 semaines consécutives, nous avons pu rentrer chez nous pour une semaine, puis nous avons dû revenir pour commencer une autre séance de chimio. Nous vivons au jour le jour, mais nous essayons tout de même d’avancer en tant que famille. Après tout ce que nous avons traversé, notre vœu le plus cher était tout simplement d’être à nouveau une famille. Je me suis surpris à retenir mes larmes. C’est fou, 6 mois plus tôt je n’aurais jamais cru que nous pourrions un jour nous retrouver et partager un dîner tous ensemble.

Que puis-je faire de plus pour la famille?
Catie : Les hôtes font des choses incroyables. Nous avons vu des hôtes offrir un petit cadeau en rapport avec le vœu. Ou ne serait-ce que quelques provisions dans le frigo, pour permettre à la famille de se détendre à leur arrivée.

Amy : Xavier nous a offert une bouteille de champagne, quelques friandises de la boulangerie, et a laissé du lait et des jus de fruits dans l’appartement pour les enfants.  Grâce à lui, le logement était idéal pour les enfants et il leur a acheté de petits cadeaux. Même un simple mot à la main peut faire très plaisir.

Et s’il y a une urgence médicale pendant le séjour?
Catie: Le personnel de Make-A-Wish s’occupe de tout. Si quelque chose se produit et nécessite une intervention médicale à la maison, nous tenons l’hôte au courant de tous les détails.

Pour participer au programme, tous les enfants dont le voyage a été accepté ont reçu une autorisation de leur médecin pour voyager. Même si c’est très rare, si une urgence médicale survenait pendant le séjour, une branche locale de Make-a-Wish vous préviendrait directement pour vous indiquer qui appeler. Parfois, certains enfants ont des appareils médicaux ou du matériel nécessaire à leur traitement. Si c’est le cas, le personnel de Make-a-Wish vous contactera afin de vérifier que votre logement est adapté aux besoins spécifiques de l’enfant.

Découvrir comment proposer son logement à des personnes qui voyagent pour raisons médicales, ainsi qu’à leur famille, leurs proches et leur personnel soignant. 

Up Next